Deux pistes pour l’IA, le MVP et le Neuro-symbolique.

Selon Luc JULIA le patron de l’Intelligence Artificielle au sein de Renault après avoir, entre autre, travaillé sur la création de SIRI, l’avenir est à l’IA Neurosymbolique. Il explique que cette IA hybride permet notamment d’être bien plus frugale. Aujourd’hui, le deep learning fondée sur les volumes de DATA ne correspond plus à certaines orientation humaines. Le coût lié au traitement pourrait entrainer des arbitrages en IA et ressources.

Luc JULIA met aussi en avant le besoin de proposer des IA opérationnelles avec des MPV et non plus des POC. En 2 mots, le Minimal Viable Product correspond à un réel produit avec le minimum de fonctionnalités. Cela permet de valider la réponse d’un produit à un besoin métier. Là où le POC ne fait que démontrer la faisabilité technique.

Cliquez pour retrouver cet article sur l’IA hybride ou neuro symbolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *